Coronavirus en embuscade

Depuis le début de la pandémie, nous nous interrogeons sur la réticence éventuelle de nos bénéficiaires à faire appel à notre association. Ont-ils peur d’une contamination lors de la livraison des cartons ? Nous pouvons pourtant leur garantir que nos livreurs portent le masque et respectent les distances nécessaires préconisées par l’OFSP.

Quelque soit notre statut dans la société, il nous semble important de prendre conscience de l’indispensable solidarité nécessaire. Ceci pour éviter qu’une voisine, un ancien collègue ou une amie soit dans la difficulté et n’ose se manifester. Mais nous avons tellement changer nos rapports sociaux en devenant peut-être trop individualistes….Il faut parfois peu de choses lors d’une crise pour que les meilleurs comportements réapparaissent.

Mais nous comprenons aussi que faire appel à une association caritative dans les circonstances actuelles soit difficile. Il faut savoir que nos bénéficiaires ne pénalisent pas d’autres personnes en acceptant quelques denrées alimentaires ou produits d’hygiène. Il faut donc encourager les personnes dans le besoin à solliciter les Cartons du coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *